Oliver Jones en concert, quel bonheur !

Jeudi soir dernier, le Théâtre Beaubois recevait en spectacle Oliver Jones, ce légendaire musicien de jazz. Et la légende n’a pas déçu. À la hauteur de son incroyable talent, le pianiste a interprété, accompagné de ses deux excellents musiciens, Jim Doxas à la batterie et Éric Lagacé à la contrebasse, plusieurs de ses compositions et quelques standards.

Ce concert, présenté par la Fondation du collège Beaubois, a mis en évidence l’excellence de monsieur Jones et ses musiciens, et aussi la qualité de l’équipement mis à la disposition des élèves par le Collège. En effet, depuis presque un an, le Théâtre Beaubois a fait l’acquisition d’un piano à queue, grâce au soutien de la Fondation et, surtout du généreux don de Paul Cmikiewicz (promotion 1980). Monsieur Jones a bien voulu autographier l’instrument au grand plaisir du comité organisateur de l’événement et de toute l’équipe de Beaubois.

La Fondation du collège Beaubois remercie tous ceux qui ont contribué au succès de cette soirée. En plus des artistes et des spectateurs, la Fondation a pu compter sur une belle équipe d’élèves bénévoles formée de Camille Lafrenière, Marco Degano, Tanguy Merrien, Sandrine Ladouceur, Camille Harpin et Emmanuelle Leblanc, sur les commanditaires suivants : Yamaha et Piano Héritage, la contribution et la participation de Paul Cmikiewicz ainsi que sur le comité organisateur formé de Robert Montpetit, Laurent Cartier, Annie Blais et André Szabo.

 

Pour en savoir plus sur ce concert :

Et la générosité de monsieur Jones ne s’est pas limitée à laisser sa marque sur le piano. Non seulement l’avait-il été dans ses propos lors de sa rencontre avec les élèves un peu plus tôt dans la journée (voir article de Jean-François Houle), mais il le fut tout autant en soirée. Avec ses musiciens, n’hésitant à aucun moment à les mettre en évidence, le plaisir que ces trois grands amis éprouvent à jouer ensemble était presque palpable. Et le public n’était pas en reste. En plus de partager avec la foule certains faits sur sa vie et sur les pièces qu’il allait interpréter, monsieur Jones, pour clore son concert, demanda à la foule des demandes spéciales. Au grand plaisir des spectateurs, monsieur Jones et ses musiciens relevèrent avec brio le défi.

Après 73 ans de carrière, monsieur Jones a annoncé sur scène qu’il désire se retirer d’ici deux ans du monde du spectacle. Ce fut un bonheur d’accueillir cet artiste de renom au Théâtre Beaubois et un moment apprécié après sa performance de pouvoir le rencontrer pour la signature d’autographe.

Annie BlaisOliver Jones en concert, quel bonheur !