De la science et des arts en 6e année

Dans les derniers jours, nos grands du primaire ont vécu deux activités aussi originales qu’instructives. En voici les comptes-rendus écrits par des élèves de la 6e année C.

IMG_4880La soudure électronique avec Prof DinoIMG_4881

Quand nous sommes arrivés dans le local, Diplo Docus, notre animateur, nous a accueillis avec humour et nous a bien expliqué les consignes. Ensuite, il a commencé en nous montrant une pièce de théâtre amusante sur le déplacement de l’électricité pour alimenter nos appareils. Ensuite, il nous a expliqué la différence entre le circuit parallèle et le circuit en série en les dessinant au tableau.

Dans un deuxième temps, il a fait une démonstration expliquant comment monter un circuit à l’aide de la soudure électronique. Ensuite, ce fut notre tour. Pour faire un circuit en série qui allait alimenter une ampoule, il fallait plier dans un angle droit l’extrémité la plus longue de l’ampoule. Par la suite, il fallait tremper les bouts de métal de la résistance, de la lumière et du support à pile dans une substance. Une fois cela terminé, on pouvait commencer la soudure. Pour souder, on utilisait des pinces pour fixer les bouts de métal qu’on voulait souder. Ensuite, on prenait le fer très chaud et une tige de plomb, on déposait le fer au bout duquel les tiges se touchaient et on poussait avec la tige de plomb. Alors, on attendait quelques secondes pour que le plomb se solidifie et on retirait les pinces. On faisait cela pour le reste des tiges. Pour le circuit en parallèle, on utilisait trois ampoules, mais nous devions suivre les mêmes étapes.IMG_4883 (1)

Nous étions tous heureux de voir allumer nos ampoules et nous avons quitté le local très fiers d’avoir construit deux types de circuits électriques différents.

Yanni Sideris

 

IMG_4887Sortie au musée Séguin Poirier
En ce jeudi 3 décembre, nous sommes allés à l’atelier de monsieur Séguin Poirier, un artiste réputé dans tout le Québec. Nous avons été bien accueillis et par la suite, nous nous sommes installés dans la salle où M. Séguin crée ses magnifiques oeuvres. Sur le plafond, plusieurs de ses oeuvres étaient fixées. Nous avons eu de brèves explications très claires et un peu plus tard, ce fut à notre tour de devenir de grands artistes. Nous avons fait de l’émail sur cuivre, c’est-à-dire que nous avons saupoudré des carrés de cuivre avec des cristaux de verre de couleurs différentes. Quand nous avons eu terminé notre travail, nous avons eu la chance incroyable d’aller visiter sa galerie! Cela restera, je l’espère pour nous tous, un moment inoubliable dans notre vie.

Olivier LapierreIMG_4884 (1)IMG_4888

 

Jean-François HouleDe la science et des arts en 6e année